La région de Novgorod, première région russe en défaut de paiement

 » layout= »button_count » show_faces= »false » width= »30″>
Comme l’a découvert RBC, la première région russe à se retrouver en défaut de paiement selon les critères de Standard & Poors, est la région de Novgorod. Les experts préviennent que la situation pourrait se répéter.

En février de cette année la région n’a pas pû effectuer un remboursement sur un crédit à la banque VTB, d’après la déclaration d’un représentant du departement régional de la finance à RBC.
Le terme du paiement de l’emprunt a été fixé au 25 Février 2015. Pour rembourser le prêt, les autorités régionales ont annoncé une enchère pour attirer un crédit avec un taux de 23.63%, mais l’enchère n’a pas pû avoir lieu. « Les banques commerciales, y compris VTB, n’ont pas souhaité participer à cette enchère, considérant ce taux d’intérêts assez bas »[…] Le montant du crédit est de 2 milliards de roubles (NDLR: 32 millions d’euros). […]

L’agence S&P avait déjà communiqué qu’au premier trimestre 2015 au moins une région de la Fédération de Russie, n’ayant pas rating dans l’agence, avait manqué un remboursement de crédit à une banque sutie à un accès limité aux moyens de refinancement.Dans la terminologie S&P cela signifie un défaut de la région : l’agence considère un défaut, lorsque «l’emprunteur n’a pas totalement respecté ses engagements à temps», et pas seulement ses engagements sur les obligations. Les experts de S&P écrivent qu’il y a aussi des cas connus, où «la banque a été contrainte de prolonger des crédits à un taux inférieur à celui du marché, vu que la région était incapable de rembourser ou de refinancer le prêt».

[…] Le mnistère des finances n’a pas souhaité s’exprimer sur la formualtion du défaut de S&P.

L’article original et intégral :

http://top.rbc.ru/economics/09/06/2015/557706719a794772e63bd6b2

Photo : RIA Novosti

+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *