Assassinat brutal à Moscou : une nourrice soupçonnée de décapitation d’enfant

 » layout= »button_count » show_faces= »false » width= »30″>
Enquête à Moscou sur l’assassinat d’une fillette, dont la principale suspecte est sa nourrice.
Cette femme, selon les données préliminaires, travaillait au 9, rue Narodnogo opolcheniya, bâtiment 3, dans un des appartements incendié ce lundi matin.
Après l’extinction du fin, le corps d’un enfant de 3-4 ans avait été retrouvé.
D’après les enquêteurs, la femme a attendu que ses employeurs partent, a tué la fillette, incendié l’appartement, puis s’est enfuie.
La femme a été arrêtée dans le nord-ouest de Moscou, près du métro « Oktyabrskoe pole » vers midi, alors qu’elle se promenait dans la rue avec la tête de la fillette dans la main en cirant.
Les témoins disent que la femme parlait russe, mais avec un accent, et menaçait les passants. En outre, elle criait « Allah akbar ! ».Lorsque la police s’est approchée d’elle, elle a menacé d’exploser. En conséquence, la police a décidé de boucler la station de métro.
[…]A l’heure actuelle le motif du crime est inconnu, cependant la police laissait entendre que la femme était dans un état clairement inadéquat.[…]

L’article original et intégral :

http://ria.ru/incidents/20160229/1381884631.html

Photo : REUTERS/ Maxim Zmeyev

+

One thought on “Assassinat brutal à Moscou : une nourrice soupçonnée de décapitation d’enfant

  1. L’avocat specialiste des droits de l’homme Stanislas Markelov, 34 ans, et la journaliste d’opposition Anastassia Babourova, 25 ans, tues par balle en pleine rue a Moscou alors qu’ils sortaient d’une conference de presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *